Bien vivre le postpartum

Bien vivre le post-partum

La période dite du post-partum est celle qui suit l’accouchement. Elle dure environ 6 semaines et elle peut être difficile, aussi bien physiquement que mentalement. Il est important de câliner bébé, de se faire du bien et de lâcher prise. Aucun parent n’est parfait, ne cherchez pas à l’être. Voici quelques conseils pour bien vivre le post-partum.

 

Anticiper le post-partum

 

Pour mieux vivre cette période particulière, mieux vaut anticiper. Profitez du temps libre que vous pouvez avoir avant votre accouchement pour avancer sur certains plans. Tout d’abord, cuisinez des plats en grandes quantités. Comme cela, vous pourrez congeler des portions que vous n’aurez plus qu’à réchauffer lorsque bébé sera là. Vous pouvez aussi demander à votre entourage de vous en procurer. Côté administratif, vous pouvez commencer les démarches pour déclarer votre enfant et pour votre retour au travail, ou encore faire une liste de personnes à qui envoyer les faire-part. C’est également le moment d’acheter tout le matériel dont vous pourrez avoir besoin.

 

Organiser le quotidien

 

En rentrant de la maternité, vous allez passer tout votre temps avec bébé : les repas, la toilette et les périodes de sommeil. Mettez en place un coin bain pratique et sécurisé. Le matelas à langer, les couches, les serviettes et les vêtements de rechange devront être à portée de main. Pour le coin nuit, que vous ayez choisi d’allaiter ou non, que bébé dorme avec vous ou dans lit, attendez-vous à être réveillée fréquemment. Une veilleuse sera bien pratique pour que les activités nocturnes se passent paisiblement.

 

Se reposer

 

À votre retour à la maison, votre priorité sera de réussir à dormir autant que possible. Si vous êtes fatiguée, vous aurez plus de chances de faire une dépression post-partum. Il est bien connu qu’il faut dormir quand bébé dort, même si ce n’est pas toujours évident. Si vous dormez près de lui, le sommeil sera bien meilleur pour tous les deux. Lorsque vous ne dormez pas, restez allongée ou assise pour ne pas trop vous fatiguer. N’oubliez pas que votre corps a besoin de repos pour que tout se remette en place.

 

Bien manger

 

Pour bien récupérer de l’accouchement, pour retrouver de la vitalité, une alimentation de qualité. Les plats que vous sélectionnez doivent répondre à 4 caractéristiques. En premier lieu, la chaleur. En toute saison, les soupes et ragoûts font du bien au corps et au moral. Deuxièmement, optez pour des mets faciles à digérer pour ne pas perdre trop d’énergie. Troisièmement, il vous faut du gras, primordial pour gérer les fluctuations hormonales et sécréter de l’ocytocine, ce qui augmente le bien-être de la mère. Enfin, les épices comme le curcuma, le gingembre, la cardamome ou la cannelle sont d’excellents alliés de l’alimentation post-partum.

 

Former une équipe avec son partenaire

 

S’occuper d’un nouveau-né seule, c’est mission quasi-impossible. Vous devez former une équipe avec votre partenaire pour répartir les nombreuses tâches, mais aussi pour profiter pleinement du nouveau petit être qui prend tant de place. Pendant quelques semaines, votre rôle de parent prendra le dessus sur votre couple. Pour autant, essayez de garder quelques habitudes d’amoureux pour mieux travailler ensemble. Surtout, communiquez sur ce qui va et sur ce qui ne va pas. Durant cette période, la patience, la tolérance et l’amour sont les maîtres-mots. 

 

Se chouchouter

 

N’oubliez pas que vous venez de vivre un traumatisme. Après la grossesse et l’accouchement, vous avez besoin de temps pour récupérer. C’est pour cela que vous devez prendre soin de vous. En sortant de la maternité, votre ventre aura la taille d’une grossesse de 5 mois, il va falloir jusqu’à une année pour que tout redevienne comme avant. Vous aurez aussi sûrement des cicatrices et des pertes de sang, mal au dos et les jambes gonflées. Alors mangez ce qui vous fait plaisir, buvez beaucoup d’eau, faites un sport doux, faites-vous masser, allez chez le coiffeur : vous l’avez bien mérité ! Et si vous ressentez le besoin de pleurer, lâchez-vous et confiez-vous, ça fait du bien.

 

Limiter les visites

 

Vous l’aurez compris, vos priorités sont le repos et la proximité avec votre bébé. Vous vivez dorénavant à un autre rythme. Demandez à votre entourage de vous prévenir s’ils veulent venir vous rendre visite, et vous avez tout à fait le droit de refuser ou de décaler. Au contraire, pour la famille proche et les bons amis, acceptez toute aide proposée, que ce soit pour les repas, le ménage ou la gestion des autres enfants. Certaines personnes nous font du bien aussi, une oreille attentive et bienveillante est toujours la bienvenue.

 

Prendre un jour à la fois

 

Après l’arrivée de bébé, il n’y aura pas une journée pareille à une autre. Fixez-vous des objectifs simples : manger, dormir et vous laver. Si possible, ajoutez un ou deux buts  secondaires : faire une lessive ou aller se promener. Prenez chaque jour à la fois et si rien ne va, dites-vous que demain ça ira mieux. Lâcher prise est primordial lorsqu’on vit avec un nouveau-né car il y a peu de chances que les choses se déroulent comme prévu.

 

Durant la période de post-partum, vos priorités seront vous et bébé. Si vos journées se résument à manger et dormir, c’est déjà très bien ! Ces quelques semaines peuvent être compliquées, mais tenez bon, car, vraiment, ça devient plus facile avec le temps.

Dans l’épisode 1 du module 3 Le parent parfait n’existe pas !, Lisa Leveque, jeune maman créatrice de la communauté In Mamas We Trust, donne des conseils pour un post-partum plus doux.