la-sexualite-apres-laccouchement

La sexualité après l’accouchement | 5 raisons logiques de respecter son rythme naturel !

Ne pas se précipiter pour faire l’amour après la naissance, c’est une attitude plus adaptée…

Même si 26 % des femmes connaissent un retour de la sexualité après l’accouchement, la majorité des couples vivent une vie intime plus timide durant plusieurs semaines ou plusieurs mois. C’est votre cas et vous vous inquiétez ? Vous êtes-vous demandé s’il faut vraiment booster sa libido après bébé ? Ou au contraire, faire confiance à la nature et laisser le chemin du plaisir se tracer petit à petit ? Pour les femmes qui s’inquiètent de la perte de désir pendant le post-partum, pas de panique ! Voici 6 raisons logiques de rester sereine et ne pas se précipiter pour faire l’amour après la naissance…

 

1 — Prendre son temps pour faire l’amour après la naissance c’est respecter le rythme naturel du corps pour récupérer

 
  • Le col de l’utérus et les organes génitaux doivent revenir à la normale pour que la sexualité après l’accouchement soit épanouie

Tout au long du troisième trimestre de grossesse, l’appareil génital de la femme enceinte s’est préparé à l’accouchement. Et sous l’action des hormones : le vagin a déjà commencé à se dilater et la vulve à gonfler. 

Après la naissance, les parois du vagin sont encore minces et sensibles, phénomène appelé « atrophie vaginale ». Le vagin retrouve doucement sa tonicité et son élasticité. Puis, au bout de 40 à 50 jours après l’accouchement, la maman peut enfin sentir que son vagin a repris son état normal.

  • Après l’accouchement, le taux d’œstrogène a besoin de temps pour se stabiliser

La sécrétion de cette hormone féminine qui baisse énormément après l’accouchement ne permet pas encore une lubrification vaginale habituelle. Faire l’amour après la naissance sans attendre peut entraîner les désagréments d’une sécheresse vaginale. Quand la glaire cervicale réapparaîtra, c’est que la sécrétion hormonale sera revenue.

 

2 — Ne pas se précipiter pour avoir des rapports sexuels pendant le post-partum permet au désir sexuel se manifester de lui-même

  • Ne pas forcer la nature et respecter sa fatigue, ça aide à récupérer

La fatigue physique et émotionnelle due à la récupération et au phénomène d’adaptation dans son nouveau quotidien influence la libido. Nous sommes humains et non des robots (en tout cas, pas encore 😅)  et notre désir sexuel ne fonctionne pas avec une télécommande. Et même en temps normal, quand on est fatiguée, on a moins d’attrait pour s’adonner à la sexualité après l’accouchement… Alors après l’accouchement, on peut comprendre ! 

  • Être soutenue dans les tâches du quotidien permet de se ressourcer 

Plus vous êtes aidées dans votre quotidien de maman, plus vous récupérez votre équilibre et éviterez le baby-blues. Le temps passé en plein air, la reprise de l’exercice physique en douceur (yoga, marche), les massages et une alimentation saine sont trois clés pour aider l’organisme à se ressourcer après la naissance du bébé. C’est le moment d’accorder du temps à ses émotions et de prendre du recul.

 

3 — Laisser le rôle de parents remplacer la sexualité après l’accouchement : accepter que le bébé apporte une satisfaction émotionnelle aux parents

 
  • L’influence de la prolactine

À l’origine de la lactation, elle provoque une baisse naturelle du désir sexuel après l’accouchement. Ne vous alarmez pas et respectez le rythme naturel chez la femme : sa priorité est de nourrir son bébé et son énergie se concentre pour utiliser ses ressources et produire du lait. La nature est bien faite…

 

  • Le retour de couches semble nous indiquer la reprise des rapports sexuels après l’accouchement

Si les premières règles apparaissent quand vous cessez l’allaitement, c’est parce que votre corps ne peut pas être disponible pour concevoir un bébé et nourrir votre enfant. Si vous n’allaitez pas, c’est au bout de 6 à 8 semaines que votre cycle menstruel va reprendre. 

 

4 — Apprivoiser son corps, prendre soin de soi aide à se réapproprier son corps après l’accouchement

 
  • L’apparence physique joue un rôle dans la sexualité après l’accouchement

La quatrième raison de respecter son rythme naturel de récupération physique après la grossesse touche 70 % des femmes : le rapport au corps. Chaque femme réagit à sa façon. Mais en général, les formes vues comme disgracieuses altèrent notre confiance en matière de séduction. Mais quand l’affection et la complicité sont là pour pallier la fatigue, c’est l’essentiel.

 

  • Prendre le temps de pratiquer la rééducation périnéale pour épanouir sa sexualité après la naissance du bébé

Lors de vos rapports sexuels après l’accouchement vos orgasmes rares et moins intenses vous perturbent, sachez que c’est normal ! En effet, le tonus vaginal est plus ou moins affaibli selon chacune d’entre nous. La sage-femme Laurette Suzanne rappelle que pendant les premières semaines qui suivent l’accouchement, « votre corps est encore imprégné d’hormones telles que la relaxine qui conduit à un relâchement normal des tissus. De ce fait, il est préférable d’attendre que le niveau de ces hormones diminue afin que votre périnée retrouve un certain niveau de tonicité spontanément. »

 

  • Pour accompagner le processus de tonification vaginale, appelé « rééducation périnéale »

Une fois 6 à 8 semaines écoulées, les hormones retrouvent leur équilibre et votre corps est prêt Le Centre Périnée-Pelvi-Périnéologie indique que la perte de qualité des rapports sexuels causée par le vagin large est à prendre au sérieux et que la rééducation post-accouchement permet de « récupérer plus rapidement et plus efficacement une bonne fonction musculaire du périnée il est essentiel de l’aider à se réhabiliter. » Vous pourrez pratiquer des exercices 6 à 8 semaines après l’accouchement, justement parce qu’avant, les hormones produisent l’effet inverse : le relâchement.

 

5 — Prendre soin de soi pour épanouir la sexualité après l’accouchement les racines de la parentalité positive

 
  • L’éducation positive commence par s’écouter et répondre à nos propres besoins

Prendre conscience de la façon dont vous traitez votre corps est important :

  • Prenez-vous le temps de vous écouter ? 
  • Acceptez-vous les bouleversements physiques et émotionnels post-accouchement ?
  • Comment vivez-vous le retour à la sexualité et la baisse de désir sexuel ?
  • Savez-vous demander de l’aide pour faciliter votre nouvelle vie ?
  • Vous autorisez-vous de ne pas être « parfaite » ?

Toutes ces questions vous aideront à vous placer au centre de votre attention. Car en étant bien, vous serez pleinement disponible pour votre bébé !

 

  • La relation de couple pendant le post-partum donne à l’enfant ses premiers repères

Une communication saine et le respect mutuel au cours des premières semaines après l’arrivée du bébé lui donnent ses premiers repères. Ce n’est pas le moment de laisser des tensions s’installer à cause de la sexualité après l’accouchement ! Prendre soin de s’écouter et de comprendre les besoins de chacun permettra d’éviter la crise du couple après la naissance du bébé. Profitez de ce moment pour vous redécouvrir plutôt que chercher à vivre « tout comme avant »… 

En bref, attendre 40 à jour pour refaire l’amour après bébé vous permet de laisser le temps à vos hormones de se stabiliser, à votre utérus et votre vagin de reprendre leur aspect normal. Mais aussi au flot émotionnel de s’apaiser, retrouver votre corps et votre premier cycle menstruel, et laisser s’éveiller à nouveau votre désir sexuel et vivre la sexulalité après l’accouchement d’une autre façon.

Dans l’épisode 3 du module 3 Le parent parfait n’existe pas !, Soazig Castelnerac explique pourquoi il est primordial de garder des moments précieux en amoureux, mais également seul, car vous resterez la personne la plus importante de votre vie !

“Comment les organes génitaux et l’utérus reviennent à la normale ?”
www.bebesetmamans.20minutes.fr

“Le sexe après l’accouchement : les conseils pour bien vivre le post-partum”
www.mia.co

“A partir de quand commencer la rééducation du périnée après l’accouchement ?”
www.sagefemme-acton.fr/

“Rééducation post-accouchement”
www.pelvi-perineologie.com