Réussir l'allaitement

Comment réussir l’allaitement

Contrer les difficultés de l'allaitement

L’allaitement n’est pas inné, ni pour la maman, ni pour le bébé. C’est une compétence que tous deux apprennent ensemble. Allaiter peut être facile pour certaines mamans, mais un véritable calvaire pour d’autres : douleurs, fatigue, pas assez de lait, les difficultés peuvent être diverses. Voici quelques conseils pour réussir l’allaitement et tisser des liens avec son enfant.

Allaitement : apprivoisez-vous l'un l'autre

Faites du peau à peau

Le saviez-vous ? Faire du peau à peau avec votre bébé aide votre corps à produire du lait et envoie un signal à votre bébé : il va chercher le sein. Faites-le dès sa venue au monde et aussi longtemps que vous en ressentez le besoin, vous et lui. Être au contact de sa mère aide le nouveau-né à être moins stressé, à réguler sa glycémie et à favoriser le lien affectif entre vous. Le peau à peau peut aussi être fait avec papa ou avec un membre de la fratrie.

Soyez à l’écoute de bébé

Lorsque bébé a faim, plusieurs signes l’indiquent. Si vous touchez sa joue ou sa bouche, il tourne la tête et cherche à téter. Il porte aussi ses mains à la bouche, c’est pourquoi il vaut mieux ne pas l’emmailloter. S’il pleure, c’est qu’il a déjà faim depuis un bon moment et vous devrez le calmer avant qu’il puisse prendre le sein

 

Il est inutile de regarder votre montre et de décider d’allaiter toutes les heures par exemple. Il est important de donner du lait à bébé dès les premiers signes qu’il en a besoin. Certains nourrissons vont téter sur de courtes durées, mais plus souvent. D’autres boiront plus, mais moins souvent. Le premier mois est une période d’apprentissage et la patience sera votre meilleur allié.

Assurez-vous que bébé va bien

Plusieurs indices vous permettent de vérifier que bébé est en pleine forme et qu’il se nourrit bien. Tout d’abord, une semaine après sa naissance, il a au moins 6 couches mouillées par jour et fait souvent des selles. Aussi, il prend du poids. Il est normal qu’il en perde les premiers jours, mais il doit rapidement le récupérer. Si tous les signes sont au beau fixe, il est inutile de lui donner de biberon ou même de l’eau.

Observez votre production de lait

Le premier lait que va recevoir votre bébé s’appelle le colostrum. Il est très concentré. Par la suite, c’est bien connu, plus vous allaitez, plus vous produisez de lait. Durant ses premiers mois de vie, bébé va grandir très vite. À certaines périodes, il aura des poussées de croissance et aura plus faim que d’habitude. Vous devrez vous adapter à sa demande en tétées. Votre lait change à ces moments-là pour subvenir à tous ses besoins nutritifs.

Profitez de votre bébé

Lorsqu’il est dans les bras de maman, bébé voit tous ses sens stimulés. Si vous le câlinez longuement en lui parlant doucement, il se sent en sécurité. L’allaitement ne sert pas simplement à nourrir l’enfant, il est très utile pour renforcer les liens entre vous.

Réussir l'allaitement : prenez soin de vous

Reposez-vous

À votre retour à la maison, dormez en même temps que bébé sans culpabiliser. Votre rôle premier est de prendre soin de lui et si vous n’êtes pas en forme vous n’y arriverez pas. Le ménage peut attendre ou être pris en charge par votre entourage. Acceptez aussi qu’on vous livre des repas tout prêts. Si vous n’êtes pas prête, n’acceptez pas de recevoir de la visite. Faites des choses qui vous font plaisir comme prendre un bain chaud pendant que votre partenaire s’occupe de bébé.

Pour votre moral et votre production de lait, mangez sainement et régulièrement. Laissez-vous au moins une année complète pour perdre votre poids de grossesse, cela se fera naturellement. Le gras que vous avez accumulé est en fait bénéfique pour l’allaitement. Pensez aussi à boire de l’eau ou des tisanes à chaque fois que vous donnez le sein

Entourez-vous

La vie avec un nouveau-né peut être synonyme d’isolement. Si vous avez des doutes, des questions, des angoisses, tournez-vous vers votre maman ou vos amies. Elles pourront vous guider sur le sujet de l’allaitement si elles ont elles-mêmes donné le sein. Il existe aussi des groupes de nouvelles mamans et des groupes de soutien comme la Ligue La Leche qui sont idéaux pour rompre l’isolement et réussir son allaitement.

Le retour au travail

Quand le temps est venu de retourner au travail ou en cours, il y a des moyens de continuer à donner votre lait à bébé. Si l’allaitement est bien établi, vous pouvez tirer votre lait et le donner à la personne qui s’occupe de votre enfant. Il peut être conservé au réfrigérateur ou au congélateur. Vous avez le droit de demander à votre employeur de faire des pauses pour aller allaiter si votre bébé n’est pas loin, ou pour tirer votre lait.

Réussir l’allaitement : mode d’emploi

Les positions

Pour allaiter, il faut être installée confortablement, car il est possible que vous ne puissiez pas bouger pendant un certain temps. Assise ou allongée, utilisez des coussins pour vous caler. Il existe de nombreuses positions pour allaiter ! Il n’est même pas rare de voir un bébé les jambes calées sous le bras de sa maman. Tout est possible, à partir du moment où vous êtes tous les deux à l’aise.

 

Une fois installée, portez votre bébé au sein, son nez contre votre mamelon. Ne poussez pas sa tête sinon il aura le réflexe de reculer. Quelques gouttes de lait sorties à la main l’aideront à diriger sa bouche. Pour une bonne tétée, ses lèvres doivent être retournées vers l’extérieur. Il se peut qu’il arrête de boire de temps à autre, c’est normal, laissez-le faire. Si vous devez rompre la succion, insérez doucement un doigt au coin de sa bouche. Offrez-lui l’autre sein pour voir s’il a encore faim.



Les douleurs

L’allaitement peut être douloureux, mais ce n’est pas une fatalité. Si vous avez mal, c’est que bébé n’est pas « accroché » correctement. Une bonne façon d’éviter que votre téton soit tiré par les gencives de votre nourrisson est de pincer la peau du mamelon pour qu’il entre entièrement dans sa bouche. Le problème peut aussi venir de la position adoptée. Pour un avis expert, faites appel à un professionnel de santé ou une autre maman qui allaite.

 

Il existe en pharmacie des crèmes à appliquer entre les tétées pour ne pas que vos seins se dessèchent et craquellent. Appliquer quelques gouttes de lait sur les mamelons peut aussi fonctionner pour réparer la peau. Lorsque vos seins sont gonflés à cause d’un engorgement, et donc douloureux, appliquez des compresses d’eau chaude dessus et faites sortir un peu de lait manuellement avant d’offrir à boire à bébé. 

L’allaitement est une aventure parfois semée d’embûches, mais elle est aussi une belle façon de prendre soin de votre enfant. En grandissant, il tètera moins souvent et moins longtemps. À vous de décider jusqu’à quel âge vous souhaitez lui donner le sein. N’oubliez pas que vous avez le droit d’allaiter n’importe où et n’importe quand. Personne n’est autorisé à vous demander de partir lorsque vous le faites en public !