Je veux accoucher au naturel, chez moi | Comment ça se passe ?

Je veux accoucher au naturel, chez moi | Comment ça se passe ?

Je veux accoucher chez moi ! Vous ressentez l’envie de donner naissance dans l’intimité de votre foyer, mais vous manquez d’informations ? En effet, organiser son accouchement naturel chez soi est un projet de naissance encore minoritaire et peu encouragé. Mais comme vous, des couples ne se reconnaissent pas dans l’hyper-médicalisation qui entoure la grossesse, puisque chaque année, en France, 1300 femmes choisissent l’accouchement accompagné à domicile (AAD). Voici l’essentiel à savoir pour prévoir une naissance physiologique à la maison confortable et en sécurité.

Être accompagnée pendant la grossesse pour un accouchement naturel chez soi

Trouver une sage-femme libérale pour l’accouchement programmé à domicile

La sage-femme à domicile : professionnelle médicale compétente, elle est diplômée après 5 années d’études et d’expérience, tout comme n’importe quelle professionnelle exerçant dans une maternité. L’activité est réglementée par le code de la santé publique.

Le rapport de l’IFOP de janvier 2021 a révélé que 17 % des femmes de 18 à 45 ans déclarent « tout à fait » souhaiter accoucher à domicile si c’était possible et 19 %, « plutôt oui ». Cependant, le manque de sage-femmes pratiquant la naissance accompagnée à domicile fait que seulement 0,3 % peuvent accéder à ce service. Néanmoins, selon votre position géographique, vous pouvez trouver une sage-femme libérale diplômée d’états et pratiquants l’APAAD.

 

L’APAAD : Association Professionnelle de l’Accouchement Accompagné à Domicile

Cette organisation créée en 2019, soutient la liberté des femmes à disposer de leur corps et leur droit de choisir leur mode d’accouchement. Elle est active pour valoriser et améliorer l’activité de sage-femme à domicile qui est mise à mal par les institutions classiques. Ses objectifs :

  • offrir reconnaissance et légitimité à ce type d’accouchement ;
  • accompagner les femmes et les familles qui veulent réaliser ce projet de naissance à domicile ;
  • favoriser l’intégration de l’accouchement accompagné à domicile dans l’offre de soin française.

Sur le site de L’APAAD, vous trouverez la carte des sages-femmes prêtes à vous accompagner dans votre projet de naissance.

Le suivi médical de la femme enceinte qui choisit l’accouchement physiologique au domicile

Accoucher en dehors d’une structure médicale nécessite d’être prise en charge de façon sérieuse pour rester sereine. Voici la mission de la professionnelle pour bien vous accompagner :

  1. Le premier rendez-vous avec la sage-femme est un échange au sujet des motivations de votre projet. Elle s’assure que votre état de santé est favorable à cet accouchement. Si vous êtes en bonne santé, vous pouvez envisager de donner naissance chez vous. Elle vous conseillera pour remédier à d’éventuelles contre-indications comme le diabète, l’hypertension, etc. Elle saura vous déconseiller ce choix si un risque se présentait. Puis elle vous explique comment vont se dérouler les étapes.
  2. Au cours de la grossesse, la sage-femme prend en compte la présence, l’implication et le rôle du papa pour ce moment particulier. Elle assure le suivi de l’évolution du fœtus au fil des mois, vous propose des exercices de préparation à la naissance, comme des exercices de relaxation, de sophrologie ou de yoga. L’accouchement à la maison implique d’enfanter sans péridurale. Vous êtes donc préparée à la gestion de la douleur de façon à être prête le moment venu. Elle a également en charge d’effectuer tous les examens nécessaires. Vous pouvez compter sur son soutien psychologique à tout moment.
  3. Avant l’accouchement, la sage-femme vous conseille de vous inscrire dans une maternité afin de faire connaître votre dossier en cas de transfert de dernière minute. C’est aussi l’occasion de prendre contact avec le personnel et les protocoles. C’est le moment de lui faire visiter votre logement afin de prévoir une organisation.

Le jour de la naissance pour un accouchement accompagné à domicile

Prévoyez un lieu chaleureux, intime et agréable. Une lumière douce, des bougies, une musique…

Le jour J, la sage-femme est responsable du déroulement de votre accouchement, c’est elle qui diagnostique le début du travail et son évolution. Le papa pourra être présent à vos côtés et ainsi suivre les conseils de la sage-femme tout au long du processus. Bien qu’elle soit présente, la sage-femme reste discrète pour préserver l’intimité de votre couple. Si vos enfants ou d’autres membres de votre famille souhaitent être présents, cela ne pose aucun problème.

La sage-femme prévoit l’équipement nécessaire pour faire face à d’éventuelles complications. Tout comme pour un accouchement en maternité, en tant que spécialiste de la physiologie de la femme, elle pratique les gestes et soins adaptés à la situation. Elle sait faire face en cas de complication et il est possible d’appeler le SAMU en cas d’urgence.

Le suivi de la maman et du bébé après la naissance physiologique à la maison

Après l’accouchement, elle prend soin du nouveau-né, veille à sa bonne santé. Elle surveille également le bon rétablissement de la maman. Son conseil porte sur l’allaitement et les pratiques d’hygiène du bébé. La sage-femme est également d’une aide précieuse pour la rééducation périnéale.

Et le tarif d’une sage-femme AAD ?

Il faut savoir que la prestation de l’accouchement en lui-même est prise en charge par la sécurité sociale, comme pour une maternité. Cependant, ce type d’accompagnement implique l’astreinte de la sage-femme pendant 5 semaines, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Les honoraires varient de 1600 € à 2000 € en Île de France, et de 300 € à 700 € dans les autres régions. Certaines mutuelles interviennent pour ce suivi particulier : pensez à vérifier la prise en charge des dépassements d’honoraires !

Dans l’épisode 5 du module 2 Le parent parfait n’existe pas !, Frédérique Gautier, une super sage-femme, nous parle du fameux jour J !

Ceci peut vous plaire

Vous voulez aller plus loin ?

Abonnez-vous au magazine Innovation en Education.